Communiqués de presse

Sécurité des patients Suisse a adopté à l’égard des médias une politique d’information compétente et transparente. Nous publions régulièrement des communiqués de presse sur notre activité et des sujets d’actualité.

4.5.2016 - Communiqué de presse

Le 5 mai est la Journée mondiale de l’hygiène des mains


L’hygiène des mains est une mesure aussi simple que primordiale pour empêcher la transmission d’agents pathogènes. Pour attirer chaque année l’attention sur cette mesure essentielle dans la sécurité des patients, l’OMS a instauré une Journée mondiale de l’hygiène des mains. Celle de 2016 est entièrement consacrée à la désinfection des mains lors des soins chirurgicaux. Swissnoso et Sécurité des patients Suisse souhaitent sensibiliser ensemble à cette question importante ce jour-là.


6.4.2016 - Communiqué de presse

Sécurité des patients dans le domaine des médicaments: Les pharmacies pourraient jouer un rôle plus important


La comparaison de la médication aux interfaces est essentielles pour une meilleure sécurité des patients. La Fondation Sécurité des patients Suisse a déterminé si et dans quelle mesure les pharmacies peuvent être mises à contribution en tant que sources d’informations. Les résultats montrent que les pharmacies disposent d’informations pertinentes – malgré des lacunes – sur leurs clients habituels. Les hôpitaux auraient donc intérêt à s’adresser à elles pour l’anamnèse de la médication.

22.1.2016 - Communiqué de presse

Speak up – aborder un sujet peut sauver des vies
Nouveau guide pratique pour davantage de sécurité des patients


Avec la publication « Quand le silence devient dangereux – Speak Up pour plus de sécurité dans les soins aux patients », Sécurité des patients Suisse publie un guide pratique supplémentaire pour le secteur de la santé. Les analyses d’erreurs médicales montrent que certaines parties prenantes étaient conscientes des risques de la situation considérée, mais n’ont pas exprimé leurs préoccupations. Sur la base de ce constat, une étude des conditions en Suisse a été réalisée. Celle-ci a donné naissance à la publication Speak Up, avec des instructions concrètes pour la pratique clinique.

15.12.2015 - Communiqué de presse

Clôture du premier programme pilote national pour la sécurité des patients
Pas d’opération sans check-list !


L’introduction de la check-list chirurgicale en tant que procédure standardisée était au coeur du premier programme pilote national réalisé par la fondation Sécurité des patients Suisse. Celui-ci comprenait un projet pilote avec dix hôpitaux suisses et une campagne nationale de sensibilisation à l’importance de la check-list pour accroître la sécurité des traitements. Les résultats de l’enquête de suivi font état de changements positifs et de progrès dans la diffusion de cet instrument. Toutefois, la check-list n’est pas encore utilisée partout en Suisse. Face à ce constat, plusieurs organisations importantes du domaine de la santé ont signé une « charte » élevant la check-list au rang de norme à appliquer dans toutes les salles d’opération du pays. Pour introduire la check-list, les cliniques et cabinets pourront utiliser dès 2016 un manuel et un cours e-learning mis au point sur la base des conclusions du programme pilote.

17.9.2015 - Communiqué de presse

Journée internationale de la sécurité des patients, le 17 septembre 2015
Déclarer la guerre aux infections nosocomiales !


La Journée internationale de la sécurité des patients d’aujourd’hui marque une étape dans la première semaine d’action suisse pour la sécurité des patients. Les infections nosocomiales seront le thème principal de cette journée organisée cette année par la Plattform Patientensicherheit (A), l’Aktionsbündnis Patientensicherheit (D) et la Fondation Sécurité des patients Suisse (CH).

14.9.2015 - Conférence de presse

Semaine d’action du 14 au 18 septembre 2015
La sécurité des patients concerne tout le monde!


La première semaine d’action nationale pour la sécurité des patients, placée sous la devise «Dialogue avec les patientes et les patients» se déroulera du 14 au 18 septembre 2015. Cette semaine initiée par la fondation Sécurité des patients Suisse a pour objectif de sensibiliser les professionnels et le grand public à ce sujet crucial. Le parrain de cette campagne est Alain Berset, conseiller fédéral et ministre de la santé. Quelque 100 acteurs de tous les domaines des soins de santé prennent part à cette première semaine d’action suisse.

Invitation à la conférence de presse

Lundi 14 septembre 2015, de 11h00 à 12h00, Centre de presse du Palais fédéral Berne


Afin de sensibiliser le public à la sécurité des patients et de mettre en avant l’importance majeure de celle-ci en politique de santé, la fondation Sécurité des patients Suisse organise pour la première fois une semaine d’action nationale sur ce thème en 2015. Conjointement à l’Office fédéral de la santé publique, la fondation informe sur la semaine d’action, son sens et son but et les nombreuses activités réalisées dans toute la Suisse à l’occasion d’une conférence de presse. Des représentants de la FMH du Tessin et de Suisse romande présenteront par ailleurs leurs projets en cours et leurs attentes en termes de sécurité des patients.

Plus de sécurité pour les patients au bloc opératoire grâce à l’utilisation efficace de la check-list

Dix hôpitaux suisses ont mis en oeuvre avec succès le programme pilote progress ! La sécurité en chirurgie de Sécurité des patients Suisse. Ce programme sur deux ans (2013 – 2015) avait pour but de systématiser l’utilisation correcte de la check-list chirurgicale afin d’éviter des préjudices aux patients. Les hôpitaux pilotes se sont mobilisés pour atteindre cet objectif : avec un sens aigu de la qualité et une grande motivation, ils se sont entraînés à appliquer cet instrument, qui s’inspire des check-lists en usage dans l’aviation, et l’ont érigé en nouvelle norme de sécurité. Un investissement gagnant, puisque la check-list est désormais utilisée de façon correcte et standardisée, avec une répartition claire des rôles. Cette procédure structurée optimise la communication au sein de l’équipe et génère un changement de culture en salle d’opération.

Communiqué de presse du 3 juillet 2015

Comunicato stampa del 3 luglio 2015

Dossier de presse

Informations supplémentaires
Plus d'informations sur progress! La sécurité en chirurgie


Projet pilote : éviter les erreurs médicamenteuses dans les hôpitaux

Dossiers de presse hospitalisé sur dix est victime d’un préjudice lié aux médicaments. Le risque d’erreur – dosage erroné, oubli d’un médicament – est particulièrement élevé à l’admission et à la sortie de l’hôpital. De nombreuses erreurs pourraient être évitées par l’établissement systématique d’une liste des médicaments pris par le patient avant son hospitalisation, puis la vérification méthodique de ces données à chaque changement, jusqu’à la sortie du patient. Or cette mesure de sécurité importante n’est pas encore appliquée de manière conséquente dans les hôpitaux suisses. Soucieuse de combler cette lacune, Sécurité des patients Suisse lance un projet pilote sur deux ans (2015 – 2016) auquel participent neuf hôpitaux des différentes régions du pays. Ce programme fait partie intégrante de la Stratégie fédérale en matière de qualité dans le système de santé suisse.

Communiqué de presse du 23 mars 2015
Comunicato stampa del 23 marzo 2015

Dossiers de presse
D'autres informations sur la sécurité de la médication aux interfaces

Quand le silence est dangereux

Les médecins et les infirmières vivent souvent des situations dans lesquelles ils ont des doutes sur la sécurité. En pareil cas, il est essentiel qu’ils réagissent immédiatement et qu’ils en fassent part à leurs collègues et à leurs supérieurs, condition indispensable pour garantir la sécurité des patients, réduire les risques et établir une culture de la sécurité. Pourtant, ces préoccupations sont souvent passées sous silence. Une récente étude menée en oncologie a cherché à savoir si les collaborateurs signalaient les dangers potentiels, de quelle manière ils le faisaient et ce qui les retenait d’exprimer leurs incertitudes.

Communiqué de presse du 17 novembre 2014
Comunicato stampa del 17 novembre 2014

D'autres informations sur Speak up

L’apprentissage à partir des erreurs renforce la sécurité des patients à l’hôpital

Les erreurs sont des occasions à saisir pour apprendre, même si elles n’ont pas porté préjudice aux patients ou si elles ont été commises par d’autres. Les systèmes de déclaration des erreurs constituent dès lors un élément central de la gestion de la qualité et des risques dans le domaine de la santé. Telle est la raison d’être de la banque de données CIRRNET® (Critical Incident Reporting & Reacting NETwork), que la fondation Sécurité des patients Suisse exploite depuis neuf ans. Recueillant les déclarations locales d’erreurs transmises par des hôpitaux de toute la Suisse, ce réseau permet d’identifier des problématiques pertinentes touchant à la sécurité des patients. Ces notifications sont analysées par la fondation qui rédige sur cette base des Quick-Alerts (ou alertes rapides) destinées à attirer l’attention sur les cas importants et à diffuser des recommandations pratiques. Dans une étude récente, des responsables de la gestion de la qualité et des risques dans des hôpitaux suisses confirment l’utilité et la haute qualité de ces publications.

Communiqué de presse du 24 juin 2014
Comunicato stampa del 24 giugno 2014

Graphique
Grafica

D'autres informations sur CIRRNET

Utiliser la check-list chirurgicale devient la norme dans 10 hôpitaux pilotes

Le programme progress ! La sécurité en chirurgie, lancé par Sécurité des patients Suisse dans le cadre de la stratégie de qualité de la Confédération, déploie ses effets : au cours des six derniers mois, les dix hôpitaux pilotes ont adapté la check-list chirurgicale (aussi appelée check-list de l’OMS) à leurs spécificités, formé leur personnel opératoire et entraîné les équipes interprofessionnelles à son utilisation à la lumière d’exemples. Le recours à cet instrument y est la norme depuis le 5 mai.

Communiqué de presse du 13 mai 2014
Comunicato stampa del 13 maggio 2014

Dossiers de presse
Plus d'informations sur le projet d'approfondissement

La fondation Sécurité des Patients Suisse fête ses 10 ans

La Fondation pour la Sécurité des Patients, désormais Sécurité des patients Suisse, fête aujourd’hui ses dix ans d’existence. Forte d’une décennie de succès, elle consacre cet anniversaire à une réflexion sur l’avenir.

Communiqué de presse du 12 décembre 2013
Comunicato stampa di 12 dicembre 2013

Dix hôpitaux suisses lancent un projet pilote interprofessionnel consacré à la sécurité en chirurgie

L’inscription ouverte en mars par Sécurité des patients Suisse pour une participation au projet pilote progress ! La sécurité en chirurgie a suscité un très large écho dans toute la Suisse. Ce succès témoigne de la forte disposition des établissements de santé à utiliser des check-lists chirurgicales. Pour des questions de ressources, seuls dix hôpitaux sur les 32 ayant communiqué leur intérêt ont pu être retenus pour ce projet d’approfondissement qui se déroulera sur deux ans (2013 – 2015). Le premier atelier destiné à promouvoir la compétence en matière de sécurité se tiendra en septembre 2013.

Plus d'informations

Communiqué de presse du 24 juillet 2013
Comunicato stampa di 24 luglio 2013

Nouvelle étude sur la sécurité des patients : qu’en est-il des lacunes de sécurité dans la chirurgie suisse ?

Les événements indésirables tels qu’erreurs de site opératoire, infections ou oubli de corps étrangers sont un sujet tabou, mais ils surviennent aussi en Suisse. L’utilisation systématique de la check-list en chirurgie permettrait d’éviter beaucoup d’incidents ou d’en atténuer l’ampleur. Pourtant, cette mesure de sécurité élémentaire n’est pas encore implantée partout en Suisse, comme le montre une récente enquête de Sécurité des patients Suisse à laquelle ont participé plus de 1000 chirurgiens, anesthésistes et membres du personnel opératoire. Pour combler cette lacune et faire de l’utilisation de la liste de contrôle une règle contraignante dans l’ensemble du pays, elle lance un projet pilote destiné à améliorer la gestion de la sécurité en chirurgie.

Plus d'informations
Communiqué de presse du 13 mars 2013
Comunicato stampa di 13 marzo 2013

Des progrès dans la sécurité des patients

Sécurité des patients Suisse lance les programmes-pilotes nationaux «progress! La sécurité des patients en Suisse». Ces programmes font partie intégrante de la stratégie fédérale en matière de qualité du système de santé suisse et sont financés par l’Office fédéral de la santé publique. Les deux premiers sont axés sur la sécurité en chirurgie et sur la sécurité de la médication aux interfaces.

Plus d'informations

Le patient – partenaire de la sécurité des patients: désormais, tous les hôpitaux suisses peuvent s’impliquer

Les patients peuvent eux aussi contribuer à l’amélioration de la sécurité du traitement qui leur est dispensé. Pour cela, ils doivent être bien informés et bénéficier d’une motivation et d’un soutien adéquats de la part du personnel hospitalier. Sécurité des patients Suisse a développé des recommandations à l’intention des patients qu’elle a évaluées puis mises à l’épreuve dans des hôpitaux suisses au cours de deux phases de test. Le résultat des évaluations ayant été très positif et la mise en oeuvre pratique, très concluante, la brochure est désormais à la disposition de tous les hôpitaux engagés. Dans cette brochure, les patients sont invités, par des mesures pratiques, à contribuer eux-mêmes à la lutte contre les erreurs médicales.

Communiqué de presse du 24 mai 2012

Plus d'informations

Le congrès de Sécurité des patients Suisse le montre: la prévention des erreurs dans le système de santé demeure un important sujet d’actualité

Du 28 au 30 novembre 2011 s’est tenu l’événement le plus important de ces dernières années sur le thème de la sécurité des patients, des erreurs dans le système de soins, de la prévention des erreurs et de la gestion des risques cliniques. Organisé par Sécurité des patients Suisse, ce congrès international a montré que les incidents se produisant au sein du système de soins demeuraient une question fondamentale. Ce sujet fait aujourd’hui l’objet de débats constructifs; le secteur de la santé ne cesse par ailleurs d’accroître ses efforts dans ce domaine. La prévention des erreurs demeure néanmoins un véritable challenge. L’époque des solutions pionnières, isolées, est révolue. Il importe aujourd’hui de mettre en place un travail méthodique visant une amélioration globale du système. Ceci exige un engagement encore plus étroitement coordonné de la part des professionnels, des prestataires et des milieux politiques.

Photos de presse

Sécurité des Patients Suisse : sept ans d’activité
Les besoins sont encore grands en matière de prévention des erreurs dans le domaine de la santé

Sécurité des Patients Suisse s’engage depuis sept ans pour la prévention des erreurs dans la prise en charge médicale. Son dernier rapport annuel en témoigne : depuis sa création, elle a déjà réalisé et réussi beaucoup de choses. Elle vient notamment d’élaborer des recommandations sur la manière dont les professionnels de la santé peuvent gérer les incidents de façon constructive. Mais il reste du chemin à parcourir pour améliorer la prévention, puisqu’actuellement encore, un patient hospitalisé sur 20 est victime d’une erreur. La sécurité des patients s’est-elle significativement améliorée ? A l’occasion de son congrès international de novembre prochain, Sécurité des patients Suisse veut susciter la réflexion sur ce thème et mettre en lumière les évolutions, les tendances et les lacunes dans ce domaine.

Les patients peuvent contribuer à éviter des erreurs

Les patients peuvent contribuer à accroître leur sécurité à l’hôpital. Sécurité des patients Suisse a élaboré à leur intention une brochure contenant une série de recommandations testées dans 12 hôpitaux.

Les patients peuvent contribuer à la sécurité de leurs traitements durant un séjour hospitalier

Les chutes chez la personne âgée – fatalité ou risque évitable?

Erreurs de site opératoire – plus jamais!

La chirurgie peut être sûre. Sécurité des patients Suisse et l’association faîtière des médecins suisse exerçant des activités chirurgicales (fmch) lancent une nouvelle campagne de promotion de la sécurité des patients.

Congrès national sur la sécurité des patients, les 13 et 14 septembre 2007,
à Berne:
«Sécurité des patients en Suisse: activités – obstacles – perspectives»

Prise en charge des patients: la sécurité en ligne de mire Les 13 et 14 septembre 2007, Sécurité des patients Suisse organise, en coopération avec la Société suisse pour le management de qualité dans la santé (SQMH), un congrès national intitulé «Sécurité des patients en Suisse: activités – obstacles – perspectives». Il s’agit de la manifestation interdisciplinaire la plus importante jamais organisée dans notre pays sur le thème de la qualité et de la sécurité dans la prise en charge médicale.

Sécurité des patients Suisse au service du système de santé – en faveur des patients

Sécurité des patients Suisse présente pour la première fois à un large public ses activités pour la protection des patients. Après avoir d’abord dû lutter pour sa survie économique, elle présente maintenant un impressionnant catalogue de prestations. Celles-ci n’ont été rendues possibles que grâce à l’engagement personnel important des personnes impliquées et par des dons et des contributions. Les cantons assurent la plus grande part du soutien financier